Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 12:48

Mots clés de l'oeuvre : lyrisme, versification, prosodie, soutien de Paul Guth, poésie d'aujourd'hui, émotion, sensibilité.





L'été cinglant m'humilia par sa lumière, et ce fut d'abord
ma plaie décisive.

Puis dans des rumeurs de crépuscule, l'automne vint ;
l'automne au regard assiégé.

Mais l'hiver bientôt m'accabla de son gel, en froid
serviteur de mes faillites.

Jamais plus, je ne vis de printemps.



Poème extrait de " La Blessure des Mots " (L'âme consumée )
première édition



Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

Eric 04/09/2007 20:11

Salut,

En lisant ce poème, je n'ai pu m'empècher de pensé a "nuit de mai" d'Alfred de Musset.
Tes poèmes sont des plus réussis.
J'aime beaucoup.

Thierry CABOT 04/09/2007 22:26

 Ma foi, Alfred de Musset est on ne peut plus fréquentable.Merci beaucoup.

Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens