Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 15:29

Es-tu belle, toi femme à la candeur perfide ?

Peut-être selon l’heure ou selon le moment ;

Le moment qui te voit majestueusement

Réenchanter mes yeux de ton pas de sylphide.

 

Entre soie et velours, tu caches intrépide

Ce poignard affûté pour un nouvel amant :

Moi dont le seul regard, fou de consentement,

Coule déjà vers toi sa lumière limpide.

 

Charme, souffle, nectar, sortilège et poison,

Ta bouche sait tout l’art d’endormir ma raison ;

Et pendant qu’araignée implacable tu tisses

 

La toile où l’homme perd jusqu’au goût de pleurer,

Sous le miel de tes mots peints de couleurs factices,

Fuse bientôt l’éclair prompt à me déchirer.

 

 

Poème extrait de "La Blessure des Mots"

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

marlou 01/09/2013 17:18

Eternels ennemis ? Tous les tons du gris !
Amicalement

Thierry CABOT 01/09/2013 17:50



J'aurais pu volontiers décrire la perfidie d'un homme. Mais il m'a semblé que l'élément féminin lui donnait une autre dimension :  c'est-à-dire plus de rayonnement poétique.


Merci pour ce commentaire.


Bien amicalement et à bientôt.


Thierry



Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens