Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 11:09

Vers nous, telle une reine humble dans son fichu,

Plus séraphiquement lumineuse qu’aucune,

Elle resplendira sans tache et sans lacune

Par-delà toute nuit où l’amour avait chu.

 

Celle-là, pas une autre, à qui l’homme déchu

Attachera des yeux dépouillés de rancune,

Celle dont nous dirons : "il n’en existe qu’une"

Comme un ciel fabuleux jusqu'à nos coeurs, échu.

 

Alors sur la colline à la soie ivre et blanche,

Ses doigts feront tomber du miel en avalanche ;

Elle rendra moins nus l’orphelin et l’amant.

 

Nous la contemplerons, troublés de vœux étranges.

Et Marie avec l’or de tout le firmament,

Dans le creux de ses mains, enfantera des anges.

 

 

Poème extrait de "La Blessure des Mots"

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

marlou 26/12/2012 06:42

Si beau pour un jour de fête !
Amitiés

Thierry CABOT 27/12/2012 13:55



Merci Marlou et à bientôt.


Je vous adresse mes meilleurs voeux pour l'année 2013.


Thierry



Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens