Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 15:14

 

Au son des tambours de l’inconsistance,

Obscène, triomphe un enfer galeux !

Car voici le temps glauque des fielleux

Qui ravageront ta belle existence.

 

Ils sont faits de rien mais leur importance

Va jusqu’à souiller les nids fabuleux,

Et moitié voyous, et moitié bas-bleus,

Ils fessent le pur, le jeune et l’intense.

 

Ainsi les voilà sans cœur ni raison,

Mordant le stérile avec pâmoison

Et faisant claquer leurs mots éphémères ;

 

Les voilà grinchus, laids parmi les morts,

Et toujours, toujours, bulles de chimères,

Prêts du vide même à sucer le mors.

 

Poème inédit extrait de "La Blessure des Mots" 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

marlou 16/03/2015 22:30

Les mots évacuent le trop-plein de colère...Bon de se défouler !
Amitiés

Thierry CABOT 16/03/2015 22:55



Merci beaucoup Marlou pour votre visite.


Il n'est peut-être pas exagéré de parler ici de coup de poing poétique.


Bien amicalement.


 


Thierry



Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens