Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 16:27

Mots clés de l'oeuvre : lyrisme, versification, prosodie, soutien de Paul Guth, poésie d'aujourd'hui, émotion, sensibilité.

 

 

Les poètes sont morts au chant grave des saules,
Dans un lit de velours et da sainte candeur,
Avec de longs draps bleus caressant leurs épaules
Et des songes cueillis pour des jours de splendeur.

Ils sont morts, ces blessés à l'immense parole,
Dont la mélancolie habillait les rancoeurs ;
Morts, et leur front paisible a gardé l'auréole
Des sublimes combats que livrèrent leurs coeurs.

Oh ! surtout aimons-les ! ces frères sans boussole
Qui firent du seul beau rayonner les douleurs.
Aimons-les ! Car c'est bien notre plus digne obole,
Nous n'avons d'autre hommage à laisser que nos pleurs.

-----------------------------------------------------------------------------


Molles bluettes,
Pleurs de trois sous,
Tous les poètes
Riront de vous.



Poème extrait de " La Blessure des Mots "

http://www.elpediteur.com/catalogue.htm#cabot







 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens