Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 21:44

Mots clés de l'oeuvre : lyrisme, versification, prosodie, soutien de Paul Guth, poésie d'aujourd'hui, émotion, sensibilité.

 

 


Là, chastement, la haine avait fui nos paupières,
Le temps n'aiguisait plus que la froideur des pierres ;
Et quelque part au loin, un grave, un beau secret
Déroulait jusqu'à nous des ferveurs singulières
Dont l'espace lui-même en riant s'enivrait.

Là, sans honte, abdiquait toute lune mauvaise,
Les gestes et les mots longtemps frissonnaient d'aise,
Là, sous l'aile tremblante et large du désir,
Nous vivions dans l'éclat d'un grand jour qui s'apaise
Pour une éternité merveilleuse à saisir.

Ah ! De combien d'amour nos âmes étaient pleines !
Des rêves s'allumaient aux yeux des châtelaines,
Et sur la terre en songe, à l'appel de la nuit,
Les vents délicieux confondaient leurs haleines
Comme un soupir du monde exhalé malgré lui.

Puis, quand l'aube ingénue éveillant mille fêtes
Noyait de fièvre douce et les coeurs et les têtes,
Une invisible joie échappée à nos mains
Faisait un clair tableau de voluptés secrètes,
Où sur nous se penchaient les plus purs lendemains.



Poème extrait de " La Blessure des Mots "

http://www.elpediteur.com/catalogue.htm#cabot



Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

Sév 09/09/2007 00:34

Joli.

Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens