Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 10:12

Sur moi le matin sourd tombe comme une chape.

Je n’ose même croire à l’éveil des lilas.

Rien ! sinon dans la peine accrochée à mes pas,

Hier qui balbutie et demain qui s’échappe.

 

De l’amour, aucun don, pas une seule grappe.

Partout glisse le doute avec son coutelas.

Qu’on me laisse du moins trouver quelques appas

A la mort dont l’écho me tenaille et me frappe.

 

La mort, ce grand mystère enveloppé de nuit

Vers lequel, incertain, je chemine sans bruit ;

La mort lovée en moi depuis mon premier souffle.

 

N’est-elle pas l’espoir devenu guérison,

Cette bombe en sommeil que la vie emmitoufle

Et qui fera sauter les murs de ma prison ?

 

 

Poème extrait de "La Blessure des Mots"

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens