Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 17:32

 

Faudrait-il que devant la raison dépolie,

Tu fusses tout à coup balayée à dessein ?

O mon impétueuse ! ô ma large folie !

Dont le splendide orgueil vole comme un essaim.

 

Allez ! tournons l’épaule au nez des rabat-joie.

Démolissons leur temple aux airs de mastroquet.

Il est temps de fleurir les alcôves sans joie

Avec notre ferveur en éternel bouquet.

 

Quelle folie ? O celle émue et clairvoyante

Qui sait voir dans la nuit chaque haleine du jour,

Et qui face au destin à la ligne fuyante,

Réarme son regard éclaboussé d’amour !

 

Celle où la vie énorme, où les mousseux cratères

Font sangloter leur lave ainsi que des titans ;

Celle que le matin veut douce à nos mystères

Et que le soir allume au chevalet du temps.

 

 

Poème inédit extrait de "La Blessure des Mots"

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens