Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 15:00

 

 

 

Toi qui me connais,

As-tu vu ma peine ?  

Les estaminets

Courus à la chaîne ?

 

Quinze triomphaux

Vineux chloroformes ?

Dans le matin faux,

Deux amis sans formes ?

 

Toi qui me souris,

As-tu vu mes gestes

Perdus sous les cris

Des heures funestes ?

 

Un noir music-hall

Dépouillé de charmes,

Puis l’alcool… l’alcool

Au comptoir en larmes ?

 

Toi qui me plains tant,

As-tu vu ma rage ?

Mes poings éclatant

Jusqu’au long naufrage ?

 

Le zinc, le goujat

Comme un songe traître,

Et l’orgueil déjà

Prêt à disparaître ?

 

 

Poème extrait de "La Blessure des Mots"

 

 

Je ne dormirai pas

 

Je ne dormirai pas. La nuit commence à peine.

D'inextinguibles peurs ne m'offrent nul repos.

Où vais-je revêtu des plus froids oripeaux ?

Où vais-je trébuchant sur l'acier de ma peine ?

 

Je suis la porte obscure, ignoble dont le pêne

Refuse à toute clef tout espace nouveau,

Cette fleur échouée au bord du caniveau,

Ce coeur sans gouvernail, ce condor né sans penne.

 

Je ne dormiai pas. Je ne sais plus dormir.

L'effroi glisse à vau-l'eau dans chaque heure qui saigne.

Me voilà, cruel sort, me voilà musaraigne,

 

Moi, moi qui m'étais vu comme un prince, un émir ;

Et jusqu'au matin glauque, effaré, presque immonde,

Je ne dormirai pas... pas même une seconde.

 

 

Poème inédit extrait de "La Blessure des Mots"

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens