Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 20:40

Ah ! qu'ils sont jolis à voir !

Lui bêlant à sa venue,

Elle coquette et menue,

L'entretenant jusqu'au soir.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

 

La fillette davantage

Dit l'aimer à tout moment.

Le mouton dans son langage

Ne parle pas autrement.

 

Et c'est vrai que toute chose

Fait chaque jour leur bonheur.

L'enfant est comme une rose

Dont l'animal est le coeur.

 

Or sur tant de pure joie

Plane un horrible danger.

Tout soleil en eux se noie ;

La bête, il faut la manger.

 

 

Poème extrait de "Lumière enfantine"

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

marlou 11/01/2015 13:44

La chute rompt la délicatesse du poème, mais c'est pour l'apprécier davantage.

Amicalement

Thierry CABOT 13/01/2015 22:26



Un grand merci Marlou pour tous vos beaux messages.


Bien amicalement et à bientôt.


Thierry



Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens