Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 09:25

Mots clés de l'oeuvre : lyrisme, versification, prosodie, soutien de Paul Guth, poésie d'aujourd'hui, émotion, sensibilité. 




Ma jeunesse me fuit sous ton pas qui s'éveille.
Elle coule en tes yeux bienveillants et secrets.
Elle rit, elle joue, ô l'auguste merveille !
Et moi, pauvre de moi, je ne suis que regrets.

Car tu voles, ma fille, à chaque aube vermeille,
Eclaboussant les jours d'héroïques attraits.
Tu ne vois point celui que la vie ensommeille ;
La tienne boit l'azur d'où moi, je disparais.

Cependant, va toujours au défi des planètes.
La raison est bien vaine auprès de tant de fêtes ;
J'ai mal à mes regards, j'ai mal à mes aveux.

Vision ! ange neuf ! accablant jusqu'aux larmes,
Oh ! puisses-tu longtemps ignorer ces alarmes !
Il le faut, bel amour, et c'est toi qui le veux.


Poème extrait de " La Blessure des Mots "

http://www.elpediteur.com/catalogue.htm#cabot

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens