Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 09:44


Thierry_Cabot_-_La_Blessure_des_Mots_Selection2.mp3
Texte 2

 


Ayant vaincu la nuit, l'aurore toute molle
Semble un long drap laiteux piqué de veines d'or,
Comme si jusqu'au sein de la blancheur qui dort,
Des fils de diamants tissaient une auréole.

Puis vaporeuse et blonde à la pointe du môle,
Tout à coup la nue ivre éclabousse le port
Et le vent secoué d'un magique transport,
Déguste à l'infini la lumière qu'il frôle.

Les barques scintillant sur le tapis des eaux,
Avec sublimité, vibrent de chants d'oiseaux ;
Le grand ciel ingénu fait pétiller chaque âme ;

Et le soleil toujours plus vaste et glorieux,
Dans la tiédeur marine où se jette sa flamme,
Caresse longuement tous les coeurs et les yeux.



Poème extrait de " La Blessure des Mots "

http://www.elpediteur.com/catalogue.htm#cabot


Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

Olivier 26/06/2012 19:48

Superbe ! J’espère que vous allez bien Mr. Cabot depuis le temps (nous avions échangé quelques mails il y a 6 mois de cela).
Vous êtes très doué encore une fois.
Quelle injustice que votre nom ne soit pas si connu que d'autres bien moins doués que vous !

Thierry CABOT 26/06/2012 19:53



Merci, Olivier, de m'avoir rendu une petite visite.


Je suis très touché par votre commentaire.


A bientôt.


Bien amicalement.


Thierry


 


 



Marie 14/04/2012 10:33

Thierry,

J'ai juste une question de comprehension, si ca ne vous dérange pas?

"la nue ivre éclabousse le port"- je ne sais pas si je le comprends correctement. Ca veut dire il y a une femme nue dans l'eau ou est-ce que c'est une metaphore ou...quelque chose d'autre?

Merci bcp et amitiés.

Thierry CABOT 14/04/2012 11:02



"La nue" est synonyme de ciel dans le langage poétique français.


"Tout à coup la nue ivre éclabousse le port". Ce vers signifie que le ciel rempli de rayons est gagné par une sorte d'ivresse ; les ondes lumineuses jettent leurs feux sur le port.


Le choix du verbe "éclabousser" n'est en rien fortuit car j'ai voulu ici marier l'éclat de la lumière avec l'élément liquide dans une fusion métaphorique.


J'espère avoir un peu éclairé votre lanterne.


Bien cordialement.


Thierry



Marie 14/04/2012 04:12

Je suis étudiante de francais à Nottingham et notre prof nous a donné ce poème comme projet de traduction. Vos poèmes sont magnifiques (mais je pense que ma traduction ne serai pas aussi
magnifique)

Thierry CABOT 14/04/2012 05:40



Merci, Marie, pour votre message.


J'espère que la traduction de mon poème ne présente pas trop d'embûches.


Si vous aimez les vidéos et les diaporamas consacrés à des oeuvres littéraires, je vous invite à découvrir les sites suivants :


http://www.youtube.com/user/ThierryCABOT


http://www.litteratureaudio.com/livres-audio-gratuits-mp3/tag/thierry-cabot


A bientôt.


Bien cordialement.


Thierry



Jean-Claude 21/12/2009 18:09


Très beau talent, densité des mots, description sensible, j'aime beaucoup !

A+ JCP


Thierry CABOT 21/12/2009 21:41


Merci beaucoup, Jean-Claude.
A bientôt.

Thierry


José Le Moigne 20/12/2009 19:13


Ce poème parle à l'insulaire que je suis. d'ordinaire je suis peu sensible à la poésie rimée, mais la votre force l'exception.
Amitiés
José


Thierry CABOT 20/12/2009 19:48


La plupart de mes poèmes obéissent par leur forme aux règles traditionnelles de la versification.
De propos délibéré cependant, vingt d'entre eux y tournent résolument le dos, qu'il s'agisse de vers libres, de vers blancs (les mètres sont respectés mais la rime est absente) ou enfin de
prose poétique.   
A quelque choix que l'on s'arrête, tout d'ailleurs est affaire d'art. L'amour des alexandrins ne confère aucun talent, le refus de toute contrainte
n'en donne pas plus.  
Chaque créateur, selon moi, doit s'efforcer de trouver face à l'universel et armé de sa seule singularité, son "propre chemin de lumière".

Merci beaucoup, José.
Bien amicalement.

Thierry



Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens