Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 09:18



Tu viendras, je le sais, ma pure sentinelle,
Côtoyer ce que l'âme a de plus chavirant ;
Nos mains fines auront des éclats soupirant
Comme un baiser de feu dans une aube éternelle.

Le monde ne verra que ta chaude prunelle ;
L'espace immaculé semblera transparent ;
Vers le matin fécond redevenu plus grand,
Je m'élancerai loin, tel un dieu sous ton aile.

Des chapelets de rêve, amples, vertigineux,
Enlaceront nos coeurs de millions de noeuds ;
En toi, le ciel ému fera choir les étoiles ;

Et jusqu'au fond du temps cajolé par le jour,
Nous irons d'un vol saint, allégés de tous voiles,
Intensément mourir du sang de notre amour.



Poème extrait de " La Blessure des Mots "

http://www.elpediteur.com/catalogue.htm#cabot

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

pascale 29/01/2009 14:46

superbe. félicitation vous avez bien fait de m'inviter !

Bifane 23/01/2009 12:53

Comme elle est vibrante et impérieuse, la beauté de cette passion. Tout l'espoir qui l'enivre, toute la confiance dont elle brûle, et toute l'illusion qu'elle admet avec ardeur, insouciante de la moindre ombre, indifférente à toute retenue. L'autre n'y est que promesse, les lendemains à travers elle déroulent un tapis de rêves. J'aime beaucoup cet emportement irrésistible. Il a tout de ce moment magique entre tous, où naissent les amours...

Thierry CABOT 23/01/2009 22:27


Je raffole de vos commentaires car ils m'apprennent beaucoup de choses sur moi-même et sur les lignes de force qui traversent mes écrits.
Merci vraiment.

Thierry


renal 07/01/2009 21:13

Bonsoir Thierry, je réponds à votre invitation en venant visiter votre blog. Je n'en suis qu'au début et déjà vos poèmes sont très beaux, on voit que vous êtes assez fort. Mes poèmes, sont très simples et ne sont pas aussi bien écrits. Je continue ma visite. Merci

Servanne 04/01/2009 20:32

Au delà des mots, au delà de la forme, ancienne ou moderne, qu'importe ! Quel combat dérisoire, quel débat stérile au fond ... Au nom trop souvent d'une pseudo modernité ( il en est de même pour l'admiration snob que suscitent souvent de ces soit-disant oeuvres d'art néo ... modernes, post-modernes ...quand je ne lis, ne perçois, ne vois ou n'entends que du vide ...)quand la langue française aurait tendance à se perdre ...Je me réjouis que des poètes, comme vous, la perpétuent dans ce qu'elle a de plus beau, de plus nourri, de plus consistant, de plus juste ...
Juste, le beau qui se lit de façon universelle. Comme l' évidence d'une âme qui parle à une autre ...Une musique belle, imagée, riche à l'éveil de l'émotion, la réflexion vive ou douce du miroir ... Traverser soi et l'autre, le parcourir intensément et lui redonner vie ... Le poème a besoin de corps et de coeur pour naître et s'épanouir ...Ne dit-on pas être touché par ... La poésie palpable, cette musique de l'être profond ...

Et la modernité ne serait-elle pas avant tout dans le chemin qui voyage d'un poète à l'autre, toujours, pour qu'elle ne meure jamais ?...et quelle qu'en soit sa forme ...

Et la vôtre me parle ...

Délicatement

Servanne

Thierry CABOT 04/01/2009 22:25


Vos remarques sont si fines, si belles, si pertinentes et si justes qu'elles se passent de tout commentaire.
Merci de tout coeur.
Bien amicalement.

Thierry


alain. 04/12/2008 15:40

que dire de plus ,sinon que je reviendrai souvent

Thierry CABOT 04/12/2008 22:41


Merci, Alain.
Bien amicalement.

Thierry


Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens