Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 13:07


Mots clés de l'oeuvre : lyrisme, versification, prosodie, soutien de Paul Guth, poésie d'aujourd'hui, émotion, sensibilité.

 


Rivière lasse où je me noie ;
Le jour s'habille d'apparence,
Et je m'abîme dans la soie
D'une cruelle et longue errance.

Je n'ai plus de larmes... plus rien
Qui vaille un souffle d'espérance.
Tout prend le goût d'un vieux fruit rance
Abandonné par quelque chien.

Horreur ! à chaque instant je ploie
Comme un frêle esquif en démence ;
Brisé, brisé telle une proie
Qu'engloutirait la mer immense.

Rude océan où je me noie ;
L'heure vole à sa fulgurance !
Est-ce la fin de ma souffrance ?
Est-ce le début de ma joie ?


Poème extrait de " La Blessure des Mots "

http://www.elpediteur.com/catalogue.htm#cabot

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

lamayennaise 21/12/2010 11:12


Merci d'avoir pris le temps de me répondre, il arrive que ma franchise en heurte certains, ici il me semble que vous l'avez prise comme je le souhaitais. Et comme vous l'avez bien dit, on ne peut
pas plaire à tout le monde.
Bonne continuation


lamayennaise 20/12/2010 17:10


Espérons que le temps se souviendra de vous...il est mieux de vivre le succès au présent non? Je ne vois pas non plus de modernisme dans les sujets abordés. J'ai 17ans, j'aime lire et pourtant vos
poèmes ne me touchent pas. Ils me semblent vus et revus, vous ne donnez pas envie à des jeunes de lire vos oeuvres. Je ne vois pas de sens à vos poèmes, la seule chose qui me vient à l'esprit est
"c'est beau". Et c'est tout.
J'ai dit ce que je pensais en toute franchise, j'espère que vous ne le prendrez pas mal. Je suis en Terminale L, j'ai un bon niveau en littérature, je pense donc avoir assez de connaissances pour
juger vos oeuvres. Si je n'en ai pas assez c'est que votre poésie est réservée à l'élite, comme au 19è siècle. Et dans ce cas, votre oeuvre n'est pas moderniste car elle reproduit les mêmes erreurs
qu'à l'époque: n'être accessible qu'aux plus cultivés.


Thierry CABOT 20/12/2010 17:48



Ma "poésie n'est nullement réservée à l'élite". Par ailleurs, contrairement à ce que vous affirmez, des poètes au dix-neuvième siècle avaient une audience qui dépassait le seul cadre
de la bourgeoisie cultivée, Victor Hugo notamment.


Merci pour votre franchise. Si je puis vous assurer que beaucoup de jeunes lisent et apprécient ma poésie (je m'en suis aperçu lors de mes déplacements dans des établissements
scolaires), d'autres au contraire, comme vous, ne la goûtent pas vraiment, voire la détestent.


Cela n'a guère d'importance ; on ne peut pas plaire à tout le monde. Et je trouve très sain justement qu'une jeune fille ou un jeune homme exprime sans détour ce qu'il pense d'une
oeuvre littéraire.


En toute amitié.


Thierry


 


 



lamayennaise 19/12/2010 12:05


C'est beau, on dirait du Baudelaire...C'est peut-être ça le problème: nous sommes au 20è siècle, Baudelaire a vécu au 19è. Êtes-vous vraiment un poète contemporain? Donneriez vous envie à des
jeunes de lire vos œuvres?


Thierry CABOT 19/12/2010 14:55



Merci pour votre visite et votre beau message.


Nous sommes au vingt-et-unième siècle.


Méfiant envers toute mode - la mode souvent se démode ! - j'ai choisi de cultiver ma propre esthétique de l'art, ce qui n'exclut évidemment ni l'ouverture à la modernité, ni la
capacité d'abandonner le vers classique (vingt poèmes de "La Blessure des Mots" tournent en effet le dos à la métrique traditionnelle). 


A mon grand étonnement d'ailleurs, beaucoup d'amateurs de poésie jeunes et moins jeunes marquent une certaine prédilection pour les formes fixes. 


Enfin, avec l'humilité qui sied à tout créateur, je ne puis qu'énoncer une vérité bien connue : seul le temps donne son vrai relief à une oeuvre. Le poète Béranger jouissait au dix-neuvième
siècle d'une notoriété invraisemblable ; personne ne le lit aujourd'hui.


Bien amicalement.


Thierry


 


 


 


 



Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens