Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 20:45

Mots clés de l'oeuvre : lyrisme, versification, prosodie, soutien de Paul Guth, poésie d'aujourd'hui, émotion, sensibilité.

 


Songe, mon idéale, une fois, pas plus, songe
Aux flots victorieux d'un soulèvement doux ;
Comme nous oublions le vieux mal qui nous ronge
Et tout cela n'est rien... et l'on tombe à genoux.

Les soirs viennent... les soirs, vierges de tout mensonge,
La candeur, femme lune, éloigne les courroux ;
Dans le vrai, dans le beau, combien chacun se plonge,
Le coeur saisi par l'or de fabuleux Pérous. 

Laisse, mon idéale, une seconde laisse
Le grand bonheur limpide étinceler en nous ;
Lui seul pourra chasser notre antique faiblesse
En nous émerveillant d'une aura de bijoux ;

Lui seul... fait de ces dons qu'aucun feu ne délaisse :
Chants bleutés, lit d'azur, et mots chers à nos goûts.
Songe une longue fois... et toujours... et sans cesse...
Eblouie à jamais des plus vastes remous.


Poème extrait de " La Blessure des Mots "

http://www.elpediteur.com/catalogue.htm#cabot






Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

MICHEL 19/09/2007 10:37

poème très sensible, j'aime !

parce que, parfois, les poètes se prennent pour des novateurs ou je ne sais quoi et nous servent le fatras de leurs pensées dans un savant désordre qu'eux seuls sont à même de déchiffer

Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens