Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2007 6 15 /09 /septembre /2007 14:34


Mots clés de l'oeuvre : lyrisme, versification, prosodie, soutien de Paul Guth, poésie d'aujourd'hui, émotion, sensibilité.

 

 

Il avait trop mangé le pain noir des familles,
Trop connu cent fois l'an
Le brouet de l'école indigeste et bêlant
Entre les mêmes grilles ;

Il avait vu le siècle en panne d'idéal
Le forcer de le suivre
Afin qu'il renonçât pour une obole à vivre
Et qu'il prît goût au mal ;

Souvent, il avait tu les mots de la colère
Devant l'ordre établi,
Confondu quelquefois le mensonge et l'oubli,
Le gain et le salaire ;

Sur la scène du monde obscurci de vapeurs,
Il avait l'âme en faute,
Trop de fois célébré la vertu la moins haute
Sous des masques trompeurs ;

Et tous ses beaux projets trouvèrent porte close
Dans un choc hasardeux ;
Il s'était cru quelqu'un pendant une heure ou deux
Mais ne fut pas grand-chose.


Poème extrait de " La Blessure des Mots "

http://www.elpediteur.com/catalogue.htm#cabot

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry CABOT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Thierry CABOT
  •  Thierry CABOT
  • : Il réunit des textes extraits de mon oeuvre poétique intitulée : " La Blessure des Mots "
  • Contact

Recherche

Pages

Liens